L’éducation routière rendue obligatoire au lycée
Article mis en ligne le 31 mai 2015
dernière modification le 29 juin 2015

par Lycée Professionnel Pierre Coton

Le Gouvernement a fixé comme objectif de réduire la mortalité routière à moins de 2 000 personnes tuées sur les routes à l’horizon 2020.

La dimension éducative est un levier d’action fondamental face à l’enjeu fort que constitue la baisse du nombre de tués et blessés sur les routes.

Malgré une baisse de cette mortalité ces dernières années, l’accidentalité des jeunes de 15 à 24 ans reste importante. Ainsi, en 2013, 3 268 personnes ont trouvé la mort sur les routes. Les jeunes représentaient 23 % des victimes alors qu’ils ne sont que 12 % de la population française. Cette tranche d’âge est également surreprésentée parmi les blessés graves (source : bilan de l’accidentalité routière en 2013 - ONISR).